Ausgabe:

» Journal abonnieren

7/8_2020

«Biodiversität bringt’s!» - Gesagt, getan?

« La biodiversité, ça vaut le coup ! » - Aussitôt dit, aussitôt fait ?

03.12.2020 | Bern

Der letzte Teil der Tagungs-Trilogie des BAFU zum Aktionsplan Biodiversität Schweiz fokussieren wir auf die Stärkung dieser Handlungskompetenz. | Dans la dernière partie de cette trilogie de conférences sur le plan d'action suisse pour la biodiversité, l'OFEV focalise sur le renforcement de la capacité à agir.

Texte français ci-dessous

Die Fakten zum schlechten Zustand der Biodiversität in der Schweiz sind in Fachkreisen schon lange bekannt. Über die einschneidenden Folgen für Mensch und Natur herrscht weitgehend Einigkeit. Auch die Medien greifen das Thema vermehrt auf. Und doch meinen breite Teile der Bevölkerung, dass der Zustand der Biodiversität in der Schweiz gut sei. 

Wo diese Wissens- und Wahrnehmungslücke vorherrscht, fehlt der Impuls für selbstverantwortliches Handeln. Deshalb hat der Bundesrat im Aktionsplan Strategie Biodiversität Schweiz (AP SBS) festgelegt, die Kommunikation und Sensibilisierung für die Biodiversität zu stärken. Darauf ist unter anderen das Pilotprojekt «Mainstreaming Biodiversity» ausgerichtet. Das BAFU schafft damit ein kommunikatives Dach über alle Massnahmen des AP SBS. Gleichzeitig dient es für die nationale, regionale und lokale Öffentlichkeitsarbeit. Denn die angestrebte Sensibilisierungsoffensive benötigt den gezielten und koordinierten Einsatz aller biodiversitätsaffinen Akteure.  

Im letzten Teil der Tagungs-Trilogie zum Aktionsplan Biodiversität Schweiz fokussieren wir auf die Stärkung dieser Handlungskompetenz (Ziel 7 der Strategie Biodiversität Schweiz). Was sind erfolgsversprechende Ansätze, damit wir es schaffen, die vorhandenen Wissenslücken zu schliessen und kompetentes Handeln zu fördern? Dabei interessieren uns insbesondere auch jene Zielpublika, welche mit dem Begriff Biodiversität noch wenig anfangen können. Um diese zu erreichen, wollen wir von den Besten lernen – und dies in unseren eigenen Tätigkeiten umsetzen. 

---

La réalité concernant le mauvais état de la biodiversité en Suisse est connue depuis longtemps dans les milieux spécialisés. Il existe à ce propos un large consensus sur les conséquences dramatiques pour l'homme et la nature. Les médias s'emparent également de plus en plus du sujet. Et pourtant, une grande partie de la population estime que l’état de la biodiversité en Suisse est bonne.

Là où cette lacune de connaissance et de perception prévaut, l'impulsion pour agir de manière responsable fait défaut. C'est pourquoi le Conseil fédéral a inscrit dans son Plan d'Action de la Stratégie Biodiversité Suisse (PA SBS) que la communication et la sensibilisation à la biodiversité doivent être renforcées. Le projet pilote « Mainstreaming Biodiversity », entre autres, vise à atteindre cet objectif. L'OFEV crée ainsi un cadre de communication pour toutes les mesures du PA SBS. Celui-ci est également utilisé pour les relations publiques nationales, régionales et locales. En effet, la campagne de sensibilisation visée nécessite des efforts coordonnés et ciblés de la part de toutes et tous les acteur-rice-s ayant une affinité avec la biodiversité.  

Dans la dernière partie de cette trilogie de conférences sur le plan d'action suisse pour la biodiversité, nous nous concentrons sur le renforcement de la capacité à agir (objectif 7 de la Stratégie Biodiversité Suisse). Quelles sont les approches prometteuses qui nous permettront de combler les lacunes existantes en matière de connaissances ainsi que de promouvoir une action efficace ? C'est pourquoi, nous sommes particulièrement intéressés par les personnes qui ont peu de liens avec le domaine de la biodiversité.  

zurück / retour