Ausgabe:

» Journal abonnieren

3_2019

Concours insatisfaisants

Concours insatisfaisants

Quatre concours d'architecture sont actuellement en cours en Suisse romande, qui sont insatisfaisant du point de vue de l'architecture du paysage. Les organisateurs, la Sia et les observateurs du marché sont invités à veiller à des procédures équitables.

Extension du Tribunal Cantonal à l’Hermitage, Lausanne

Le Palais de justice s’inscrit au sein de la Campagne de l’Hermitage, un vaste parc paysager et 4 des 9 critères de jugement touchent au paysage, au contexte, aux aménagements extérieurs, mais:

  1. La participation d'architectes-paysagistes est facultative: Chaque bureau d’architecte sélectionné pourra également s’adjoindre les compétences des mandataires qu'il estime nécessaires au développement de leur projet.
  2. Pas de mandat à la clé. Règlement SIA 105 pas mentionné: Le maître d’ouvrage a l’intention de confier le mandat complet des prestations ordinaires des règlements SIA 102, SIA 103 et SIA 108 aux auteurs du projet recommandé par le jury.

Extension des écoles de Courrendlin

On demande encore des prestations d'architecture du paysage, mais:

  1.  La formation d’une équipe pluridisciplinaire avec des spécialistes se fait sur une base volontaire. Pas de mandat à la clé pour l'architecte-paysagiste.
  2.  Pas d'architecte-paysagiste dans le jury pour juger les contributions.

 

Quartier intergénérationnel d’habitations d’Athenaz

La deuxième phase consistera en un concours de projet anonyme selon le règlement SIA 142 (édition 2009). À l’issue de la phase de sélection, chaque participant retenu désignera un architecte paysagiste de son choix pour compléter l’équipe, mais:

  1.  Qu'est ce qu'un architecte-paysagistes: Malheureusement, sous 2.5, les conditions de participation pour les architectes-paysagistes dans la deuxième phase ne sont pas précisées.
  2. Il n'y a pas d'architecte-paysagiste dans le jury. On ne peut pas demander des prestations d'architecture du paysage sans qu'elles soient jugées par un professionnel / une professionnelle!

 

Maison du patrimoine et de la culture, Bulle

Une architecture de qualité est essentielle pour donner une visibilité aux services publics réunis dans cette Maison du patrimoine et de la culture. Elle est idéalement située au cœur de la ville, dans un parc public et à proximité des écoles, mais:

  • Pas d'architecte-paysagiste dans le jury pour juger l'intégration dans le parc.

Point positif: Un mandat d’études parallèles, «MEP les jardins de la cité», a été réalisé en 2015. Le but était d’obtenir un projet d’aménagement de parc public comprenant des secteurs aux enjeux différents. Les douves du château, l’espace extérieur du musée gruérien, le parc du Cabalet, le jardin des Capucins et le jardin de l’Institut de Sainte- Croix constituent ainsi un vaste ensemble de jardins au cœur de la ville. Une collaboration est prévue afin de trouver les synergies entre le projet lauréat de la future Maison du patrimoine et de la culture et le projet retenu du «MEP les jardins de la cité». 

zurück / retour